8 Décembre 2020

Une fille à vélo

Ouaip… je suis une fille à vélo… Mais pas une machine par exemple!  Non… je ne suis pas la plus rapide, ni la plus forte dans les groupes que je côtoie…. Même que souvent, je suis dans les dernières…. Mais je suis fière de faire du vélo!  J’aime ça!

Avez-vous vu la vieille pub « Comme une fille » dans sa version sous-titrée en français ?  Cliquez sur le lien avant d’aller plus loin, c’est à voir! Comme quoi courir, lancer ou rouler comme une fille est une insulte… J’ai toujours trouvé triste d’entendre des femmes me dire qu’elles ne faisaient pas tel ou tel sport parce qu’elles n’étaient pas assez bonnes… Nos jeunes filles -et plusieurs garçons aussi!- arrivent à l’adolescence et lâchent le sport à cause de l’impression de ne pas être à la hauteur. Foutue performance….

Depuis quand doit-on être bon la première fois qu’on essaye quelque chose ?  Depuis quand la performance est-il le seul critère de réussite ?  Je préfère, et de beaucoup, la persévérance.

En 2019, j’ai eu la chance d’accompagner Éric Langlet comme assistante-entraîneur aux ateliers de techniques de côtes.  Et j’ai vu là des membres du club, femmes et hommes, se risquer à une première montée de la côte Pink.

Vous rappelez-vous votre première côte ? La Pink, ou n’importe laquelle….   Pour moi, c’était la Covey Hill…. Le cœur qui bat la chamade, qui veut même des fois te sortir de la poitrine par la gorge… les jambes qui brûlent…. La respiration qui « raccourci », la tête qui te rentrent dans les épaules… et l’impression qu’on n’y arrivera jamais….

On a toutes et tous eu cette première fois!

Quand j’ai accompagné les groupes d’Éric, j’ai volontairement pris le rôle de serre-fil pour accompagner les dernières… pour les aider à franchir cette première étape.  Chaque fois, j’en ai entendu au moins une me dire de ne pas l’attendre, qu’elle ne savait pas si elle en serait capable.  Et chaque fois, je suis restée avec elle, cette femme qui osait affronter la Pink pour la première fois! Parce que je me rappelais ces premières fois où j’ai monté une côte en vélo de route… Parce que je savais que si elle était soutenue, elle en serait capable!  Quelle fierté c’était, de toutes les voir réussir!

J’aime l’esprit de groupe!  Particulièrement ce que j’entends souvent à Vélo Plaisirs : « On part ensemble, on revient ensemble ».  Ça veut dire qu’on va finir la sortie, peu importe les pépins techniques, les petits problèmes de santé ou les grosses envies pour un code jaune! 😄 On part ensemble, on revient ensemble.

Ouaip!  J’aime vraiment ça faire du vélo… Ici, en Outaouais, j’ai trouvé un club de vélo super le fun… Vélo Plaisir… Wow!  Partir ensemble et de revenir ensemble… Trop hâte de recommencer!

Isa

Articles trouvés dans: Blogue Info-Vélo Santé

Voir les articles de ce blogeur

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *