3 octobre 2021

Cheffe de file : être ou ne pas être…

Je suis arrivée à Gatineau à la fin juin 2020, en pleine pandémie, connaissant très peu de gens dans la région. J’ai rapidement pris la décision de me joindre au plus gros club de vélo francophone de la région, Vélo-Plaisirs, estimant que ce serait une bonne façon de réseauter avec « mon monde ».

Après un départ retardé par les restrictions de santé publique, les activités ont enfin commencé à la mi-juillet 2020. J’ai participé à quelques sorties du samedi de niveau TB lorsque je pouvais, mais j’étais très déçue qu’il n’y ait aucune activité TB durant les soirs de semaine, lorsque j’étais disponible. Le groupe TC m’a chaleureusement accueillie dans leurs sorties du mercredi soir mais je restais sur ma faim.

C’est pour cela que j’ai décidé de devenir cheffe de file et d’organiser des soirées TB durant l’été 2021. Je me suis rendu compte que je n’étais pas seule à vouloir de telles sorties et un petit groupe de chefs de file s’est formé au printemps pour offrir L’échappée du mercredi. À la fin de l’hiver, nous avons été bien guidés à travers un webinaire de Ride with GPS et une soirée d’information pour les chefs de file.

Je me suis procuré un GPS pour m’aider à me diriger parce que, bien que je sache pédaler en groupe, je ne connais pas du tout le coin, ce qui rend difficile ma présence à l’avant! Après plusieurs essais frustrants d’utilisation de mon GPS, et après avoir résisté à la tentation de tout remettre dans la boîte, j’ai heureusement eu l’aide précieuse d’Isabelle Girard et de Robert Martin pour maîtriser son fonctionnement.

Nous avions des sorties d’Échappées du mercredi prévues dès la mi-avril mais, à cause des contraintes de la santé publique, il a fallu retarder les premières sorties et s’en tenir aux parcours de l’Outaouais pour plusieurs semaines. Finalement, la sortie inaugurale de L’échappée du mercredi a lieu le 16 juin.

Ma première sortie en tant que cheffe de file a été plutôt laborieuse. Nous avions pourtant un parcours simple qui impliquait de commencer en montant la Promenade Gatineau à partir de P3. Après seulement quelques minutes, j’entends quelques « Ça suit pas en arrière… ». Hmmm… Pourtant, il me semblait que c’était clair : « On monte la côte Pink, c’est bien sûr que c’est exigeant! ». Je suis nouvelle à Gatineau mais je sais très bien cela! Bon, on révise le programme pour les semaines suivantes et on ne commence plus par la côte Pink. On le saura pour l’année prochaine…

Sortie Ferme Dalton

Le reste de la saison a offert d’autres défis, surtout en ce qui avait trait à la météo. Ceci a impliqué de nombreux échanges du mercredi ayant pour thème général : « On annule-tu ou on n’annule pas? ». On annule… et il ne pleut finalement pas… En bout de ligne, on a réussi à effectuer 11 sorties, grâce à l’équipe de chefs de file composée de Robert Martin, Michel Baker, Natasha Michaud, Isabelle Girard et moi-même.

Cela dit, j’ai surtout appris cet été à être une bonne participante aux sorties organisées par les autres chefs de file et je désire partager mes leçons :

  • Les chefs de file ont une job ingrate – soyez super reconnaissants envers eux! Ils connaissent la route et pourraient aussi bien juste aller rouler ensemble!
  • Inscrivez-vous seulement si vous êtes certains d’être disponibles pour la sortie. Si vous devez annuler, faites-le le plus tôt possible, pour donner une chance à quelqu’un d’autre de prendre la vôtre. Ne demandez pas à l’organisateur de surveiller les places libres pour vous – vous pouvez le faire vous-même!
  • Si ça va un peu plus vite que la vitesse de croisière annoncée, c’est parce qu’on a le vent dans le dos! Essayez de suivre le rythme ou lancez un « Moins un » si la vitesse ne vous convient plus!
  • Si vous êtes à la limite de la vitesse d’un niveau donné (TC, TB, TA, etc.), inscrivez-vous à un niveau un peu plus lent où vous aurez une marge de manœuvre s’il y a des côtes et du vent de face.
  • Les chefs de file ont beaucoup à voir et surveiller – c’est possible qu’ils manquent des trous et des fissures. Aidez-les en gardant une distance qui vous permet de réagir à l’imprévu et de pointer les obstacles à ceux derrière vous.
  • Les chefs de file n’ont pas de caméra arrière et sont déjà occupés à surveiller les obstacles et la circulation. Il faut leur faire savoir rapidement et clairement si le groupe s’étire trop ou s’il y a un problème quelconque.
  • Ce n’est peut-être pas la fin du monde si on n’est pas tous collés à queue leu leu tout le temps! Acceptez donc un petit espacement ici et là.

Cela étant dit, il n’y a rien comme l’esprit de camaraderie lors des arrêts et les bonnes amitiés qui sont formées en roulant en groupe. Si j’ai été cheffe de file sans connaître la région, tout le monde peut le faire alors, n’hésitez pas à essayer! C’est un petit bénévolat qui vaut la peine.

On espère que les Échappées continueront l’été prochain et que d’autres chefs de files se joindront à l’équipe mais surveillez le calendrier pour les divertissantes Échappées Zwift qui commenceront bientôt!

Articles trouvés dans: Blogue Info-Vélo

Voir les articles de ce blogeur

9 pensées sur “Cheffe de file : être ou ne pas être…”

  1. Louise, tu m’as convaincu, je vais faire le saut comme cheffe de file l’an prochain.

    Merci à tous et toutes les chefs(fes) de file!

  2. EXCELLENT blogue Louise😊
    Tu es une belle source de motivation.
    On est ben content que tu sois déménagée dans notre belle région.
    Au plaisir de rouler avec toi🚴‍♀️
    Ta belle mère🤣

  3. Excellent texte Louise.
    Tes mots reflètent bien la réalité des chefs de file dans l’action et sont inspirants pour les personnes qui veulent le devenir au cours des prochaines saisons.
    Bravo!

  4. Tu as une très belle plume Louise, bravo! Sincère, altruiste, humble et diplomate, le club est bien choyé d’avoir une cycliste comme toi. 😊 Merci!

  5. Bravo Louise tu es un plus pour nous tous, en tant que nouvelle membre ton implication et ton dynamisme est une bénédiction pour le club.

  6. Merci beaucoup Louise pour tes observations sur l’ expérience cycliste avec le club Vélo Plaisir, tu es inspirante, tu communiques bien ton amour pour cette activité si chère à tous! Avec joie… amitiés .
    Andrée Préfontaine

  7. Bravo Louise de ton implication et de l’inspiration que tu apportes à d’autres chefs de file potentiels. Tu apportes une bouffée d’air frais et fait une belle promotion visant à inviter les membres à s’impliquer dans le fonctionnement du club.

    Et deux pierres – un coup en répondant à un besoin de sortie en soirée en semaine, répondant à un besoin criant pour les travailleurs de jour.

    Continue ton bon travail!

Répondre à Roxane Parent Annuler la réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *