5 octobre 2018

Remisage du vélo

(En reprise)

LE REMISAGE

La saison terminée il faut déjà songer au printemps prochain.  Votre vélo sera-t-il prêt?

Au cours des dernières années, je vous ai parlé de différents sujets techniques. Dans cette chronique, je vous entretiens brièvement sur les soins à apporter à votre vélo avant de le remiser pour son hibernation.

Vérifications

À moins d’une défaillance mécanique, il est assez rare que nous prenions vraiment le temps de faire une inspection minutieuse de toutes les composantes du vélo. La préparation du vélo pour le remisage est le moment tout indiqué pour faire cette inspection, identifier des sources de problèmes potentiels, constater l’usure de certains éléments et apporter certains correctifs si nécessaire. Ainsi vous aurez une longueur d’avance le printemps venu.

Un bon nettoyage du cadre et des jantes avec une eau légèrement savonneuse lui redonnera tout son éclat. On peut même protéger et polir le cadre en lui appliquant une cire. Les produits pour automobile, particulièrement ceux qui contiennent de l’huile de carnauba, donnent de très bons résultats. Les surfaces de freinage quant à elles, peuvent être nettoyées à l’alcool ou à l’acétone afin d’enlever toute trace de contaminants qui parfois produisent un bruit si strident qu’on vous entend de loin.

Quant aux taches graisseuses, elles peuvent facilement être dissoutes avec un produit nettoyant à base d’agrume. Par mesure de sécurité, il est préférable de rincer à l’eau après avoir utilisé ce produit. Une inspection des jantes et des patins de frein est aussi nécessaire. Elle permettra de déceler toute anomalie, que ce soit l’usure des patins de frein ou celle des jantes. Vérifiez attentivement les jantes, car parfois, de petites fissures peuvent apparaitre à la jonction des rayons et de la jante. C’est un signe que la jante commence à être fatiguée.

Vérifier aussi l’exactitude de la roue. Une roue peut être voilée parce qu’elle est endommagée ou simplement parce qu’un rayon est brisé. Pour ce qui est de l’usure de la surface de freinage d’une jante, elle peut être vérifiée (ou évaluée sommairement) au simple toucher : elle ne devrait pas être concave. Pour les jantes avec guide d’usure intégré à la surface de freinage, lorsque la ligne commence à se fondre dans celle-ci, c’est qu’elle commence à être usée. Si c’est le cas, cela peut mettre votre sécurité en péril! Faites-la vérifier par un spécialiste.

Jetez un coup d’œil aux câbles de freins et de dérailleurs, principalement aux points d’attache. Est-ce que tous les brins des câbles sont encore intacts et en bon état? Vérifier aussi les gaines : sont-elles fendillées, endommagées? Une gaine fendillée n’est plus étanche et produit de la corrosion sur le câble qu’elle abrite et peu affecter la précision des changements de vitesse.

Vérifiez aussi les pneus : ils ne devraient pas être craquelés ou fendillés, ni sur la surface de roulement ni sur les flancs.

Vérifiez le bon fonctionnement du jeu de direction : pour ce faire, appliquer fermement le frein avant et déplacer le vélo d’avant-arrière, en plaçant les doigts simultanément entre le tube de direction et la tige de direction. Il ne devrait y avoir aucun jeu dans la direction.

Vérifiez les roulements des roues : quand on déplace la roue latéralement, aucun jeu ne devrait être décelé, quoiqu’une certaine flexion soit normale.

Pour ceux qui veulent en faire un peu plus.

Confortablement installé, avec le vélo sur un support d’entretien ou autre système servant à le supporter, on démonte la roue arrière puis, à l’aide du côté de la lame d’un petit tournevis plat et d’une vieille brosse à dents, on enlève le cambouis collé sur les galets du dérailleur arrière. Cette opération est généralement beaucoup plus facile à effectuer « à sec ». Une fois terminé, on finit au chiffon.

On mesure l’usure de la chaîne

Je suggère de faire l’acquisition (si ce n’est déjà fait) d’un outil permettant de mesurer l’usure de la chaîne. Il vous permettra de suivre sa dégradation au fil des kilomètres et d’éviter ainsi des frais de remplacements de pièces dispendieuses, tels les plateaux.

Premièrement, mesurer l’usure de la chaîne. Si elle est très usée, disons plus de 85 %, je vous recommande de remplacer l’ensemble chaîne et cassette.

(Photo à la page suivante)

On nettoie la cassette.

Il est plus facile et plus agréable de faire le nettoyage de la cassette en la démontant de la roue et en la faisant tremper dans un produit nettoyant. On obtient aussi de bons résultats en effectuant le nettoyage sans la démonter, mais à mon avis c’est plus laborieux. L’utilisation d’une brosse, ou d’une corde genre « soie dentaire » aidera à compléter le nettoyage. L’enlèvement de la cassette facilitera aussi le nettoyage extérieur du moyeu arrière. Rincer toujours les pièces nettoyées à l’eau afin d’enlever toute trace de produits nettoyants. (Photo à la page suivante)

On nettoie la chaîne.

Puis vient le tour de la chaîne. Encore une fois, certains vont préférer démonter la chaîne pour la faire tremper, tandis que d’autres vont utiliser un ensemble de nettoyeur de chaîne. Les deux méthodes donnent de bons résultats.

Par contre, il est très important de bien rincer la chaîne à l’eau afin de chasser toute trace de produit nettoyant, ce qui pourrait anéantir le travail de lubrification à venir. Nettoyer, rincer, assécher et lubrifier la chaîne.

On huile les pivots.

Avant de réinstaller la roue arrière, appliquer quelques gouttes d’huile sur chacun des pivots des dérailleurs arrière et avant. Essuyer l’excédent d’huile.

 

Outils recommandés

  • Nettoyant ou dégraisseurs
  • Gants en latex
  • Support d’entretien
  • Tournevis plat 1/8 – 3/16 po
  • Fouet à chaîne
  • Douille pour contre-écrou de cassette
  • Pince pour maille « quick connect »
  • Clef à molette ajustable
  • Jauge pour chaîne
  • Assortiment de brosses

 

Pour en savoir plus

Des questions? Écrivez-moi!

provenj@sympatico.ca

Bonne fin de saison!

Jean-Claude Provencher est responsable de l’atelier de mécanique pratique qu’offre Vélo Plaisirs chaque année.  Il peut faire l’entretien ou la réparation de votre vélo de route ou de ville.  Il donne aussi des cours de mécanique de base ou de mécanique avancée à de petits groupes ou sur une base individuelle.

Pour le joindre:

provenj@sympatico.ca ou 819-665-1486

 

Articles trouvés dans: Mécanique Blogue Info-Vélo

Voir les articles de ce blogeur